Dans le cadre d’application de la loi de finance 2017, partie 1, section 1, art. 1, alinéa 8-13 sur le suramortissement, les machines produites par Forrec sont pleinement concernées.

Tout particulièrement, l’alinéa 9 de cette loi introduit un nouveau bénéfice en reconnaissant aux investissements en biens matériels instrumentaux neufs à fort contenu technologique, utilisés dans les processus de transformation, une majoration du coût d’achat de 150 %, permettant ainsi d’amortir une valeur égale à 250 % du coût d’achat.

Les machines faisant partie de la gamme Forrec répondent aux conditions permettant de bénéficier de ce suramortissement du fait d’une série de caractéristiques qui font partie intégrante de notre technologie : contrôle par API ; interconnexion avec les systèmes informatiques de fabrication ; possibilité d’intégration automatisée avec le système logistique de l’usine et/ou avec d’autres machines du cycle de production ; interface homme-machine simple et intuitive ; correspondance aux standards les plus récents en termes de sécurité ; dispositif d’entretien, de diagnostique et de contrôle à distance ; surveillance en continu des conditions de travail et des paramètres de processus avec des capteurs et adaptabilité aux changements de processus.